L'ELAGAGE DE VOS ARBRES


L'élagage est une technique consistant à réduire la longueur et le nombre des branches inutiles, gênantes ou nuisibles des arbres.

bande-arbres

L'élagage est utile, voire nécessaire, notamment en zone urbaine dense ou dans les petits jardins. Le manque de lumière, le vent, le poids des  fruits la glace et la neige, sont sources d'un élagage naturel qui laisse souvent des traces, moignons ou blessures longues à cicatriser et susceptibles de pourrir ou de favoriser une maladie. Une taille artificielle bien faite peut limiter le pourrissement et accélérer la cicatrisation des blessures.


L'ELAGAGE EST NECESSAIRE DANS CERTAINES SITUATIONS

  • alléger la charge des parties restantes de la plante,
  • supprimer les parties malades ou endommagées,
  • améliorer la production ou à donner une forme artificielle à la plante. On élague pour obtenir le plus long fût possible exempt de rameaux. En effet, chaque départ de branches produit des "nœuds" sur le tronc abaissant ainsi la valeur commerciale du bois.
  • éviter la casse sur les habitations ou l'accrochage des fils téléphoniques et électriques pour d'évidentes raisons de sécurité. Il faut également maîtriser la hauteur des arbres pour éviter qu'ils ne deviennent des géants ingérables.

Il faut mettre à profit l'automne et l'hiver pour abattre, démonter ou soigner les arbres car la circulation de sève est ralentie et l’absence de feuilles permet une meilleure appréciation de l’état des arbres. Sauf pour certains arbres qui supportent mal les coupes ou un fort ensoleillement sur leurs troncs, par exemple pour les cerisiers (c'est aussi le cas pour tous les arbres fruitiers à noyaux) ou il est conseillé de couper les branches (avec modération) fin août début septembre et permettre ainsi une meilleure cicatrisation. L'élagage de printemps consiste généralement à couper les branches ayant souffert du gel (absence de feuille) sur des arbres supportant bien la coupe.


LA TAILLE D'ENTRETIEN

  • dans le souci de préserver la silhouette caractéristique de chacun des sujets,
  • de répondre aux exigences physiologiques et biologiques de l'arbre
  • de lui offrir une plus grande espérance de vie en assurant à la fois vitalité et résistance aux attaques parasitaires (chirurgie arboricole)

La taille estivale des arbres stimule généralement la production de fleurs et de fruits, tandis que la taille hivernale provoque une augmentation du nombre de branches et de feuilles.

La tarification d'un élagage dépend de beaucoups de facteurs (accessibilité, hauteur, environnement, évacuation). En fonction de la situation compter entre 200 et 800€ TTC par arbre

 



LE SOIN DES ARBRES


En hiver, les soins aux arbres, arbustes et fruitiers favoriseront une bonne culture, un bon démarrage au printemps, une bonne croissance, une bonne fructification. Les principaux soins sont :

1. une bonne plantation, si on plante.
2. taille de plantation, taille, taille de nettoyage, élagage
3. nettoyage des troncs et des branches si nécessaire
4. traitement pour éliminer parasites, spores de champignons sur les troncs et branches
5. traitement préventif des maladies, s’il y en a eu l’année précédente

En principe, ces travaux se font :

- de la chute des feuilles au bourgeonnement
- par temps sec
- hors gel
- sans vent

bandearbre2



DES PERDIODES ADEQUATES POUR DES SOINS SPECIFIQUES

Octobre – novembre :   - fruitiers, vigne : traitement à base de cuivre, en prévention des maladies fongiques (champignons)
- taille des rosiers, des framboisiers, des ronces
- couper les fleurs fanées des plantes grimpantes
- fertilisation de la pelouse
En automne hiver :   - ramasser les fruits tombés à terre et les feuilles mortes
- les fruits et les feuilles atteints de maladies, doivent être brûlés
- élimination des chancres, des lichens, des mousses
- traitement spécifique pour les arbres à noyau (cloque du pêcher)
- arrachage des mauvaises herbes du verger (liseron….),
- fertilisation du sol, si on peut, étendre sur toute la surface du sol couverte par la ramure de l’arbre fruitier 
- taille
Décembre :   - éliminer le bois mort sur les arbres âgés et les brûler
- vérifier le palissage, tuteurage, l'étiquetage des arbres
Janvier et février :   - Ces deux mois sont préconisés pour les traitements des fruitiers, avec des huiles   minérales (huile blanche, paraffine)
- taille des arbres à noyau, puis celles des poiriers et pommiers
- traitement de fin d'hiver sur arbres à noyau
Sortie d’hiver :   - possibilité de badigeon des troncs des jeunes arbres fruitiers.
     

 


LA TAILLE DES ARBRES COMPREND QUATRE GRANDS GROUPES

Les arbustes persistants :  

Ils se taillent au printemps pour leur donner leur forme (sauf dans le cas d’une forme libre), ensuite environ tous les trois mois, une taille de « maintenance » pour lui garder son aspect.

Les arbustes caducs :  

- A floraison estivale, se taillent en fin d’hiver début du printemps.
- A floraison printanière, se taillent juste après la floraison
- Une taille de formation d’arbuste est plus facile. L’arbuste acheté, la formation est déjà là. Subsiste seul le choix de le laisser pousser librement ou de lui donner la forme que l’on souhaite.

Les arbres :

 

La taille se fait afin de contrôler leur développement important, pour éviter les branches dangereuses, une hauteur trop importante... Dans le cadre d’une taille douce, ou d’une taille plus sévère, sur des grands sujets, il serait préférable de faire appel à des professionnels. Il y a des arbres qui n’apprécient pas du tout d’être taillés ; exemples : albizzia, bouleau, camélia, catalpa, cèdre, hêtre, mahonia, pin...

Les conifères n’aiment pas être taillés ; toutefois pour protéger une maison, des fils électriques ou de téléphone, une intervention peut être utile. La taille de formation de l’arbre est généralement déjà faite.

Les fruitiers :

 

- Taille de formation ou de fructification : en fonction des variétés des arbres, arbustes ou fruitiers, il sera judicieux d’adapter la taille.
- Dans le cas d’une taille de formation, il faut veiller à ce que les branches charpentières ne soient pas trop nombreuses, de 3 à 5 maximum et bien réparties. Les tordues ou mal placées, qui vont gêner une autre branche doivent être coupées.
- Dans le cas d’un scion, la taille de formation consiste :
1. couper la tige au dessus d’un bourgeon, à la hauteur souhaitée, en sachant à quel type d’arbre fruitier on veut arriver: tronc bas de 0.30 m à 0.50 m (gobelet basse tige), tronc moyen de 0,80 m à 1 m (demi-tige), grand tronc de 1.80 à 2 m (arbre tige, de plein vent).

2. Ensuite surveiller le nombre de branches charpentières. Dans le cas d’un tronc (basse tige) 3 branches charpentières, ou beaucoup plus, donc une forme en buisson (ou cépée), ou choisir des formes comme les cordons, les palmettes…….que l’on devra conduire en suivant des schémas précis.

3. Faire les différents stades de taille de fructification, pour amener l’arbre à produire de bourgeons à fleurs ; cela peut prendre plusieurs années.

- Dans une taille de fructification,, il faut bien savoir reconnaître les organes de fructification de l’arbre fruitier, avant de couper quoi que ce soit ; dans le cas contraire, cela serait tout bonnement compromettre les fruits de l’année.

Si c'est trop difficile, on peut se résoudre à pratiquer l'arcure. Il s'agit de courber artificiellement la jeune branche (sans la casser), pour favoriser l'apport de la sève en mode descendant ; on enlève les "yeux" de la partie haute de la courbure, et ainsi favoriser l'apparition de bouton à fleurs. C'est un peu plus compliqué, mais c'est résumé et faisable.


LES TAILLES COMPLEMENTAIRES D'ENTRETIEN

1. Une taille de rénovation, en fonction du type d’arbuste ou d’arbre, le simple fait d’éclaircir le centre de l’arbre pour l’aérer sera bénéfique. Pour certains arbustes, le mieux sera de tailler court. En fait, en fonction de chaque arbre, ou chaque arbuste, ou chaque cas de figure, il sera fait telle ou telle taille.


2. taille de nettoyage est l’élimination des branches mortes, tordues, abîmées ; elle se fait pour tout type d’arbres, arbustes, fruitiers.

3. taille de rajeunissement : il s'agit de couper les vieilles branches, vieux rameaux, au profit des plus jeunes

4. taille par raccourcissement : elle s'adresse aux arbustes dont les floraisons sont en bout de tiges, bien dégagées, ainsi que pour les ramifications très longues.


LE NETTOYAGE DES TRONCS ET DES BRANCHES


Il va s'agir tout simplement de débarrasser les troncs et branches, des mousses, du lichen, des vieilles écorces mortes. Il suffit d'une bonne brosse dure, d'huile de coude, du temps devant soi, un bel après-midi. Toutefois, il faudra veiller à ce que la brosse ne blesse pas l'arbre. Par la même occasion, on va se débarrasser d'oeufs, de crysalides, d'insectes nuisibles, de germes de maladies, qui s'étaient réfugiés avec le froid, sous les écorces, la mousse, le lichen.


 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

TERRASSES BOIS

terrasse-bois-small

ECLAIRAGE JARDIN

eclairagejardin-small

ARROSAGE TERRASSE

arrosageterrasse-small

ECLAIRAGE TERRASSE

eclairageterrasse-small

ARROSAGE JARDIN

arrosage

ENTRETIEN JARDIN

entretien-jardin-petit

ENTRETIEN TERRASSE

entretienterrasse-small

TOITURES VEGETALES

toiturevegetale-small

ESTHEC Terrace COMPOSITE

entretienterrasse-small

GAZONS

gazon_de_placage